Loading
REACT4KIDS

Equipe SMARTc “Simulation & Modelling: Adaptive Response for Therapeutics in Cancer”

Campus Santé, Faculté de Pharmacie, Marseille

 

Membres

Au sein de l’équipe (d’une 15aine de statutaires), le groupe de recherche en Oncopédiatrie est composé de :
• Nicolas André (PU-PH)
• Manon Carré (MCU)
• Marie-Pierre Montero (Tech)
• Christine Chacon (Ingé)
• Duje Buric (Post-doc)
• Maïlys Rossi (Doc)
• Laura Soumoy (Doc)

 

Thématique de recherche générale en oncopédiatrie

Notre équipe de recherche en Oncopharmacologie s’attache à :
• Rationaliser des associations thérapeutiques innovantes, incluant de nouvelles molécules, des molécules repositionnées, et des traitements conventionnels (agents de chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie et radiothérapie).
• Optimiser les schémas de traitement (doses, séquence, rythme d’administration), via une approche de modélisation mathématique notamment (computational pharmacology)
Nos projets de recherche en Oncopédiatrie (médulloblastomes, neuroblastomes, gliomes) ont ces mêmes objectifs, avec un intérêt tout particulier pour la chimiothérapie métronomique et le repositionnement de médicaments (tels que les béta-bloquants). Cette démarche permet en effet d’augmenter les chances de succès des nouvelles stratégies thérapeutiques proposées et de réduire significativement le temps (et le coût) du transfert vers la clinique des résultats issus de la recherche fondamentale ou translationnelle.

Nous disposons d’appareillages complémentaires pour analyser, de façon sensible et en temps réel, le devenir de chaque population cellulaire dans ces différents modèles d’étude (ex : PHERAStar pour la quantification quotidienne des différents types cellulaires en microplaques par well-scanning ; JULIStage pour réaliser des vidéos de ces cellules sur plusieurs jours/semaines).
Nos approches de biologie cellulaire et moléculaire permettent par ailleurs de caractériser le mécanisme d’action des traitements combinatoires, et ainsi de déterminer la signalisation sous-jacente à leur synergie ou additivité. Une attention particulière est portée au réseau mitochondrial, en termes d’élément central dans les fluctuations du métabolisme énergétique (analysé au Seahorse notamment) et dans le déclenchement irréversible du programme apoptotique (techniques de microscopie et cytométrie variées).

 

Partenariat

• Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique de l’Hôpital pour Enfants de La Timone, Marseille – Pr Nicolas André
• Service de Radiothérapie de l’Hôpital de La Timone, Marseille – Dr Laetitia Padovani

 

Contact

manon.carre@univ-amu.fr